Baisse de la consommation énergétique des collectivités

[Publié le 15 juillet 2014]

Une enquête de l’ADEME* compare les consommations d’énergie des collectivités de 2012 à celles de 2005 liées aux bâtiments, à l’éclairage public et aux transports. Les consommations ont diminué de 9% en 7 ans, cependant dans le même temps le cout de l’énergie a augmenté de 9.4%. Ainsi, la facture énergétique des collectivités est encore en hausse malgré les actions engagées.

 

Avec 76% des consommations, les bâtiments communaux restent, de loin, le poste le plus consommateur d’énergie. La présence d’un élu en charge de l’énergie (40% des communes), le recours aux énergies renouvelables, la rénovation des chaufferies ou l’amélioration de l’éclairage public font partie des actions les plus courantes entreprises par les collectivités et semblent porter leurs fruits.

 

Cette étude permet de conclure sur l’intérêt de poursuivre les efforts engagés par les communes dans un contexte d’augmentation sensible et continue du prix de l’énergie.

 

Pour savoir où et comment agir, A.D Environnement recommande de procéder à un audit énergétique global des patrimoines bâtis qui permet d’avoir une vision élargie du périmètre. Il convient ensuite, en fonction de différents critères intégrant d’autres priorités d’action, de cibler les sites devant faire l’objet d’un audit énergétique complet afin de préciser les optimisations possibles avec une approche de retour sur investissement à court, moyen et long terme. Dans une première étape, des actions de court terme, à faible niveau d’investissement, permettront de générer rapidement de premières économies (usages, maintenance, cahiers des charges travaux…) qui dégageront autant de marges de manœuvre financières pour des investissements plus lourds.

 

Plus d'information : http://www.ad-environnement.fr/services/energie-et-confort/

*ADEME : Agence De l’Environnement et de la  Maîtrise de l’Energie