Energies renouvelables et protection de la nature

[Publié le 15 juillet 2014]

Les enjeux environnementaux actuels nous incitent inévitablement au déploiement des énergies renouvelables. Dans le cadre de sa politique énergétique, la France a notamment mis l’accent sur le développement des énergies marines et montagneuses renouvelables afin de contribuer à la transition énergétique en 2030. Cependant, avant de développer de telles filières, il est important d’étudier les impacts potentiels qu’elles pourraient engendrer sur l’environnement afin de mettre en place des mesures qui permettront de concilier économies et environnement.

 

Des études menées par l’Union Internationale pour le Conservation de la Nature ont permis de mettre en avant les principaux impacts (à traiter dans les études d’impacts associées) de ces filières à prendre en compte :

* le bruit,

* la perte ou la modification d’habitats,

* l’effet barrière pour les migrations,

* les risques de collision,

* les perturbations liées aux champs électromagnétiques

* les dangers liés à la navigation pour certaines espèces pour le développement des filières marines.

 

Ces filières présentent des potentiels énergétiques importants mais une réflexion doit être menée sur les filières les plus productives et les moins impactantes sur l’environnement. Développer en priorité dans les régions montagneuses des énergies renouvelables de petites envergures qui prennent en compte les contraintes des sites et  les besoins locaux pour limiter l’importance des centrales de production et des réseaux de distributions.

 

A.D Environnement accompagne les porteurs de projets sur les études d’impacts et de dangers associées à différentes filières de sa compétence en s’appuyant au besoin sur les compétences externes de certaines structures spécialisées.

 

Pour plus d'information : http://www.ad-environnement.fr/services/evaluation-environnementale/