Nouveaux dispositifs de traitement agréés en ANC

[Publié le 13 octobre 2014]
 

De nouveaux dispositifs de traitement des eaux usées en assainissement non collectif ont été agréés le 2 octobre 2014 :

  • Gamme Boxeparco (agréments 2014-016 / 2016-016-ext01 à ext06) :

La gamme de dispositifs de traitement agréés Boxeparco est commercialisée par la société Eparco. Il s’agit de filtres compacts utilisant de l’écorce de pin maritime comme média filtrant.

 

La présente gamme inclue les dispositifs d’une capacité de traitement de 4, 5, 6, 7, 8, 10 et 12 EH. 
Ces dispositifs sont adaptés pour fonctionner par intermittence (habitation secondaire) et peuvent être installés en nappe.

 
  • Gamme Solido (agréments 2014-017 / 2014-017-mod01 / 2014-017-mod01-ext01 et ext02) :

La gamme de dispositifs de traitement agréés Solido est commercialisée par la société Rewatech. Il s’agit de microstations à boues activées fonctionnant selon le procédé SBR.

La présente gamme inclue les dispositifs d’une capacité de traitement de 5, 6 et 10 EH.  

Ces dispositifs ne sont pas adaptés pour fonctionner par intermittence (habitation secondaire) mais peuvent être installés en nappe.

  • Vodalys 6 EH (agrément 2014-018) :

Le dispositif de traitement agréé Vodalys 6 EH est commercialisé par la société Roto Group. Il s’agit d’une microstation à boue activée fonctionnant selon le procédé SBR.

Le présent agrément porte sur un dispositif d’une capacité de traitement de 6 EH.  

Ce dispositif n’est pas adapté pour fonctionner par intermittence (habitation secondaire) mais peut être installé en nappe.

 

  • Gamme Aquaméris AQ2 (agréments 2014-020 / 2014-020-ext01 et ext02) :

La gamme de dispositifs de traitement agréés Aquaméris AQ2 est commercialisée par la société Sebico. Il s’agit de microstations à culture fixée immergée libre et aérée.

La présente gamme inclue les dispositifs d’une capacité de traitement de 4, 5 et 6 EH.  

Ces dispositifs ne sont pas adaptés pour fonctionner par intermittence (habitation secondaire) mais peuvent être installés en nappe.

 

L’agrément de l’ensemble de ces dispositifs ne porte que sur le traitement des eaux usées.

L’évacuation des eaux traitées (infiltration, rejet) doit respecter les prescriptions techniques et réglementaires en vigueur.

 

Pour plus d’information : http://www.ad-environnement.fr/eau-et-assainissement/assainissement-non-collectif/#1