Transformation & Nouveautés du Crédit d’Impôt Transition Energétique (CITE)

[Publié le 7 décembre 2017]

 

Le CITE est prolongé jusqu’au 31 décembre 2018, puis sera transformé en prime à compter de 2019 (en fonction du revenu fiscal). Il sera recentré sur les travaux les plus performants en matière de d’économies des énergies ( isolation combles, remplacement chaudières à l’inverse de certains travaux jugés peu efficaces : fenêtres, portes, volet roulants isolants)

 

En particulier, il est prévu :

  • Les chaudières fioul moins performantes sortiront du dispositif dès le 1er Janvier 2018. Toutefois l’éligibilité des chaudières fioul qui respecteront les performances énergétiques définis par arrêté (92% à date) sera maintenue jusqu’au 30/06/2018 au taux de 15% du CITE.
  • Généralisation des chèques énergies aux personnes ayant des revenus modestes (en fonction du revenu fiscal) pour pouvoir payer les factures d’énergie ; des chèques seront également attribués pour réaliser des travaux de rénovation énergétiques.
  • Encouragement du développement de la chaleur collective : les coûts des prestations de raccordement aux réseaux de chaleur, ainsi que les frais d’audit énergétique et d’accompagnement seront éligibles au CITE.
  • Détermination des primes pour les ménages qui souhaitent se débarrasser de leurs vieille chaudières pour passer à des chaudières performantes ou utilisant les énergies renouvelables.

 

Exemples :

 

Pour l’acquisition d’une chaudière biomasse performante

  •  3000 € pour les ménages à grande précarité, 2000 € pour les ménages en situation de précarité

 

Pour l’acquisition d’une chaudière gaz performante

  • 450 € pour les ménages à grande précarité, 200 € pour les ménages en situation de précarité

 

Vous êtes intéressés ? Vous envisagez des travaux ?  N’hésitez pas à nous contacter pour vous accompagner dans vos projets par mail à developpement@ad-environnement.fr