loader image

A.D environnement

L'analyse A.D

Réglementation Environnementale
2020 : le point

La réglementation thermique 2012, définissait les exigences de construction en matière d’enveloppe, de systèmes et de confort intérieur d’un bâtiment neuf. La réglementation environnementale 2020 doit venir prendre sa suite mais subit de légères secousses qui devraient être clarifiées d’ici peu.

Objectifs de la réglementation environnementale 2020

Le premier objectif  est de rendre les constructions neuves positives en matière d’énergie (BEPOS). Les bâtiments devront donc produire plus d’énergie qu’ils n’en consomment. Pour cela, en plus de s’orienter vers un bâtiment passif (isolation maximale permettant un minimum de déperdition d’énergie) la construction à énergie positive intégrera la production d’énergie par le biais d’énergies renouvelables.

Le deuxième objectif est de créer des bâtiments à faible empreinte carbone.

Pour évaluer ces objectifs, des indicateurs ont été suivis de 2016 à 2019. Des experts et fabricants du domaine ont été consultés pour trouver des solutions permettant de répondre aux exigences de la RE 2020 (vitrage chauffant, amélioration isolant, …).

Cependant, suite à des tests concernant les indicateurs choisis, un texte datant du 06/11/2019 est paru sur les modifications à apporter à la méthode d’évaluation de l’énergie et du carbone émis en vue de la RE 2020.

Même si certains points évoqués et soutenus par les professionnels du métier ont été maintenus :

  • Ajout d’indicateurs carbone et analyse du cycle de vie.
  • Remplacement du TIC par un système d’évaluation du confort avec des degrés-heures.
  • Prise en compte de la surface habitable pour l’habitat ou de la surface utile pour le tertiaire au lieu de la SRT.
  • Prise en compte d’autres usages dans les consommations comme les éclairages parkings, ascenseurs, escalators.

Des points jugés primordiaux semblent être abandonnés ou changés :

  • Suppression de l’indicateur BEPOS et du bâtiment à énergie positive remplacés par une évaluation sur quatre niveaux (E1 à E4).
  • Non prise en compte des autres usages énergétiques envisagés au début comme la bureautique ou le ménager.
  • Volonté de baisser le coefficient de conversion d’énergie primaire de l’électricité à 2,3.
  • Indicateur RER (recours aux énergies renouvelables) remplacé par un indicateur RCR (recours à chaleur renouvelable) défavorisant le photovoltaïque.

Les indicateurs à respecter pour la nouvelle Réglementation Environnementale seront connus après de nouveaux tests et travaux de modélisation. La RE 2020 obligera à des objectifs de résultat et non de moyen. Elle entraînera des coûts de construction plus importants, à anticiper pour les personnes souhaitant déposer un permis de construire à partir de 2021.

La Réglementation Environnementale 2020, s'appliquera à compter du 1er janvier 2021.

Informations

Renseignez votre courriel et recevez les informations concernant A.D Environnement et le développement de ses solutions.